Pour sortir de la violence conjugale

Carte de visite référentiel départemental-page001

Téléchargez au format pdf le guide « Pour sortir de la violence conjugale – Référentiel départemental de Loire-Atlantique »

Dans le prolongement de la fusion de SOS Femmes Nantes avec SOS Femmes Châteaubriant en 2011, notre association s’est engagée dans un travail partenarial à l’échelon des bassins de vie du département. Il s’agit de permettre à chaque femme victime de violence de trouver des réponses à ses besoins, quelque soit son lieu d’habitation. Cette action, intitulée « Action Départementale Prévention Violences », a pu ainsi se mettre en place grâce à un co-financement du Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance (FIPD) et du Conseil général de Loire-Atlantique. L’objectif est de mobiliser les réseaux d’acteurs locaux, qui sont les relais auprès des femmes, pour les sensibiliser et leur permettre d’accompagner et/ou d’orienter les femmes victimes de violence en lien étroit avec, notamment, les professionnelles de notre association.

Cette action s’appuie sur un Comité départemental des partenaires animé par SOlidarité femmeS Loire-Atlantique qui regroupe les institutions et structures impliquées sur la problématique (Conseil général, Bureau d’aide aux victimes, Déléguée départementale aux droits des femmes et à l’égalité, Préfecture de Loire-Atlantique, Ville de Nantes, CCAS, Justice, Rectorat de Nantes et la CAF). Ce comité a pour mission de suivre annuellement le projet dans son ensemble, d’en définir les priorités stratégiques et les principes de partenariat.

En parallèle, des Comités locaux, à visée opérationnelle, se réunissent à l’échelon des bassins de vie selon le découpage des délégations du Conseil général. Ces groupes sont animés par SOlidarité femmeS Loire-Atlantique et réunissent les partenaires locaux (CMS, CCAS, associations, élu-es,…). Il peut s’agir de groupes spécifiques ou déjà pré-existants. Les rencontres ont lieu deux à trois fois par an.

Chaque territoire évolue à son rythme. Ces groupes s’approprient ou développent des réponses à destination des femmes victimes de violence conjugale. Des protocoles de partenariat pour la mise en sécurité et l’accompagnement des femmes victimes de violences conjugales sont en cours d’élaboration sur certains territoires. Une convention de partenariat pour l’accompagnement des femmes victimes de violences au sein du couple du bassin nazairien entre la DDCS, le CIDFF Nazairien, l’APUIS et notre association a été signée le 26 novembre 2013.

Un état des lieux des ressources de chaque territoire a été établi. Par ailleurs, les Comités locaux ont rapidement fait émerger une forte demande de sensibilisations pour l’ensemble des professionnel-les, des bénévoles et des élu-es des territoires. A ce jour, ce sont plus de 1000 personnes qui ont ainsi été sensibilisées en Loire-Atlantique.

Dans le prolongement de cette démarche, le besoin de disposer d’un Référentiel départemental pour la Loire-Atlantique est apparu évident. C’est ainsi que nous avons rédigé ce guide des ressources départementales que nous vous présentons ici. Il permettra aux victimes, mais également aux professionnel-les, de mieux comprendre le mécanisme des violences, de trouver des réponses aux questions diverses qui se posent et surtout d’accéder aux coordonnées des lieux susceptibles de les aider sur chaque territoire. Cette base de données départementale s’appuie sur l’exploitation d’études et données générales sur les violences conjugales mais également sur un travail minutieux de recherche des ressources existantes en Loire-Atlantique. Nombre d’éléments sont le fruit d’apports partenariaux. Les fiches seront complétées régulièrement sur propositions des partenaires,  à l’occasion des rencontres des comités locaux mais aussi par le biais du formulaire en ligne dédié qui  permettra  mise à jour régulière, qui sera réalisée par notre association.

Les « Fiches ressources territoires » seront finalisées courant 2015, au cours des futurs Comités locaux.

Cette démarche s’inscrit dans les axes du « 4ème plan interministériel de prévention de lutte contre les violences faites aux femmes (2014-2016) » et illustre tout à fait ce qui est attendu par le Secrétariat d’Etat aux droits des femmes :

  • Sensibilisation/formation des professionnel-les et bénévoles des secteurs de la santé, justice, insertion professionnelle, secteur social et médico-social.

  • Message d’espoir aux victimes.

  • Mobilisation du partenariat pour construire une réponse coordonnée.

Notre association militante recherche toujours à mobiliser l’ensemble des partenaires afin d’améliorer les réponses aux femmes et enfants victimes de violences conjugales que ce soit dans le domaine de la prévention, de la répression ou de la réparation. C’est pourquoi, il nous parait indispensable de pousser plus avant la démarche et ainsi permettre à chaque partenaire de s’engager clairement dans le champ de ses compétences et responsabilités afin de prévenir et lutter efficacement contre les violences envers les femmes. Nous pensons à l’établissement d’un futur protocole départemental pour 2016.

Pour SOlidarité femmeS Loire-Atlantique, Jacqueline CADIO, Présidente

.