Le cycle de la violence conjugale

Dans une relation conjugale marquée par la violence, le cycle se répète plus ou moins régulièrement et s’accélère avec le temps. En voici le processus, inspiré du schéma du Regroupement provincial des maisons d’hébergement et de transition pour femmes victimes de violence conjugale « La violence conjugale … c’est quoi au juste ? – brochure 1er trimestre 2006″ :
Schéma cycle de la violence 2PHASE 1 : L’ESCALADE
Mise en place du système d’emprise
L’agresseur exerce des pressions psychologiques, contrôle, isole la victime.
La victime se sent inquiète, tente d’améliorer le climat, fait attention à ses propres gestes et paroles.

PHASE 2 : L’EXPLOSION
Épisode de violences (quelle que soit la forme)
L’agresseur donne l’impression de perdre le contrôle de lui-même mais prend en fait le contrôle de la situation.
La victime ne comprend pas et tente de calmer la situation.

PHASE 3 : LE TRANSFERT
Minimisation de la violence
L’agresseur porte la responsabilité des violences sur sa partenaire.
La victime se sent responsable de la situation.

PHASE 4 : LA « LUNE DE MIEL »
Moyen utilisé par l’auteur pour reconquérir la victime
L’agresseur
promet un changement.
La victime lui donne une chance, lui apporte son aide, constate ses efforts,change ses propres habitudes.

L’ACCÉLÉRATION DES ÉPISOLDES DE VIOLENCE LAISSE LA VICTIME DE PLUS EN PLUS ÉPUISÉE, dans la confusion quant à l’analyse de sa situation et des responsabilités, dans le doute sur ses capacités à s’en sortir. Il faudra un événement déclencheur pour que la victime comprenne que son conjoint cherche à la détruire et que sa vie (et celle de ses enfants éventuellement) est en danger.

VOIR FICHE RESSOURCE THÉMATIQUE PRISE DE CONSCIENCE, ÉCOUTE, SOUTIEN, ORIENTATION

.