Différences entre conflit de couple et violences conjugales

LES VIOLENCES CONJUGALES NE PEUVENT PAS ÊTRE CONSIDÉRÉES COMME UNE SOUS CATÉGORIE DU CONFLIT CONJUGAL car elles sont d’une nature différente.

Le conflit peut survenir dans tout type de relation, notamment familiale ou conjugale. Il cristallise une opposition ou un désaccord sur un objet particulier, mais il met en présence deux personnes qui se trouvent sur un même plan d’égalité, deux sujets, en capacité l’un et l’autre d’exprimer et de faire valoir leur point de vue.

Au contraire, les violences conjugales sont déclenchées par l’auteur sous n’importe quel prétexte et visent à vérifier et réaffirmer sa domination sur la victime. Le rapport hiérarchique de domination est définitivement installé et immuable. La victime n’a aucunement droit à l’expression. Chaque « crise » est un renoncement, un affaiblissement pour elle.

« Le conflit est un mode relationnel interactif fondé sur un désaccord ponctuel auquel il faut trouver une solution. Le propre de la violence est de refuser de placer l’autre sur un pied d’égalité et de nier sa qualité de sujet. » (Docteur Roland Coutanceau – Groupe de travail « Auteurs de violences au sein du couple, prise en charge et prévention » mars 2012).

QUATRE CRITÈRES QUI DISTINGUENT LES VIOLENCES CONJUGALES DU CONFLIT DE COUPLE (Louise Paradis – ouvrage « L’enfant exposé à la violence conjugale, son vécu, notre rôle, l’enfant une éponge » 2012) :

 

.